Pierre bleue – la plus diversifiée de toutes

Aucune autre pierre n’a autant influencé l’architecture belge que la pierre bleue locale. Depuis toujours, nous traitons ce calcaire dur sous toutes ses formes et variations. Selon son emploi, nous conseillons la pierre bleue belge ou irlandaise. La pierre bleue se prête autant à la conception intérieure qu’à la conception extérieure.

 

La surface de la pierre bleue est facilement modulable. Ce matériel est facile à tailler et, chose rare pour une pierre tendre, sa surface est flammable. Grace à son prononcé, les surfaces de la pierre taillées à la main sont bien mises en valeur.

 

Pour des pièces uniques, des travaux de restauration ou des tombes, il est possible de retravailler la surface à la main.

 

Où convient-il d’utiliser la pierre bleue ?

Partout. A l’instar de la pierre dure, ce matériel se prête à la conception extérieure. Nous déconseillons toutefois des traitements de surfaces sombres à l’extérieur. En effet, la pierre se décolore légèrement à cause des pluies acides et autres influence naturelles. Nous travaillons la pierre bleue pour en faire des escaliers, des sols, des comptoirs de cuisine, des douches, des lavabos, des âtres, des rebords de fenêtre, des boîte aux lettres, des pierres tombales, des façades, des ébrasements massifs et des ajouts en restauration.

Un comptoir de cuisine en pierre bleue ?

Des comptoirs en pierre bleue sont plus difficiles d’entretien que les cuisines en pierres dures. Le calcaire est plus sensible aux souillures acides. Grâce à plusieurs traitements, on parvient à éliminer un grand nombre de taches/brûlures causées par l’acide. De part sa structure unique et couleur singulière, la pierre bleue reste toutefois très prisée pour la conception de cuisines.

La pierre naturelle est-elle durable ?

La pierre naturelle est durable en plusieurs points. Premièrement, la pierre est extraite et traitée avec peu de perte de matière première. Deuxièmement, ses composants restent pratiquement inchangés, ce qui, contrairement à d’autres matériaux, ne nécessite pas beaucoup d’énergie. Finalement, les restes de pierres naturelles sont facilement recyclable, sans causer de tort à la nature. De ce fait, la pierre naturelle ne pollue pas et est surtout d’une grande longévité.

Quelles sont les inclusions dans la pierre bleue ?

Le matériel de base à composition carbonée est parsemé de petits fossiles. Les points clairs se forment de par les « entre-nœuds » de Crinoïdes. En plus des Crinoïdes, des gastéropodes, des calcaires coquillés, des coraux et des brachiopodes peuvent apparaitre.

Peut-on réparer la pierre bleue ?

En principe, la réponse est oui. Cela dépend naturellement de l’étendu des dégâts. Les surfaces égratignées peuvent être poncées et certaines taches éliminées. Si par exemple, plusieurs morceaux venaient à se décoller d’une plaque de pierre bleue, on pourrait facilement les recoller, pour autant qu’ils ne soient pas perdus. En cas de perte de ces morceaux, il est toujours possible de colmater les brèches ou, si les morceaux sont de taille conséquente, de les remplacer par un matériel similaire.

Design by Matthias Kohn